Le Parlement européen veut faire entrer l’Albanie dans l’UE

Le Parlement européen veut faire entrer l’Albanie dans l’UE

Dans une résolution adoptée hier, le Parlement européen « recommande » à la Commission et au Conseil des ministres de l’UE d’ouvrir sans tarder les négociations d’adhésion de l’Albanie à l’Union européenne.

Candidate depuis 2009 à intégrer l’Union européenne, l’Albanie dispose désormais du soutien d’une majorité de députés au Parlement européen. Par une résolution adoptée ce jeudi 29 novembre, le Parlement appuie chaudement la recommandation de la Commission d’ouvrir officiellement les négociations d’adhésion avec ce pays issu de l’ancien Empire ottoman, ainsi que le Conseil des ministres, qui, en juin dernier, avait envisagé d’engager les pourparlers à l’été 2019.

Pour le Parlement européen, « l’élargissement de l’Union représente encore et toujours un investissement stratégique en matière de paix, de démocratie, de prospérité, de sécurité et de stabilité en Europe » et « les progrès réalisés dans la lutte contre la corruption et la criminalité organisée » témoignent de la bonne volonté des autorités albanaises face aux exigences de l’UE, même si de nombreux points restent « préoccupants », comme « le fait que l’Albanie demeure le pays des Balkans occidentaux d’où émanent le plus grand nombre d’entrées et de séjours illégaux ainsi que de demandes d’asile non fondées dans les États membres ».

Selon Migration Policy, un tiers des Albanais ont en effet quitté leur pays durant le dernier quart de siècle, mais cela devrait s’arranger, estime le Parlement, par le traitement des «  causes profondes  » de cet exode, à savoir la mise en œuvre de «  mesures concrètes visant à stimuler l’emploi, en particulier des jeunes, l’éducation, les conditions de vie et la santé  ». C’est pourquoi le Parlement «  invite instamment les autorités albanaises à utiliser le plus efficacement possible les fonds de l’Union dans toutes les régions du pays  ».

Rien que pour la période 2014-2020, les crédits alloués à l’Albanie au seul titre de l’IAP, l’Instrument d’aide de préadhésion, s’élèvent à près de 650 millions d’euros.

Fermer le menu